Comme je viens de terminer le treizième (et dernier ! Sniff !) tome, il faut absolument que je vous dévoile un petit peu de la suite ultra-palpitante et passionnante de notre Fitz, ce héros !

J'avais raconté les trois premiers livres ici (un petit clic pour connaître le début !).

Les titres de ces trois livres, parus en compilation sous le titre "La citadelle des Ombres 2" sont : "La nef du crépuscule", "Le poison de la vengeance" et "La voie magique" et constituent de nouveau un épisode de cette épopée, haletante, je le rappelle ! On y retrouve Fitz, le Fou, Umbre, on prend du recul par rapport à des personnages du premier cycle, on apprend à en connaître d'autres comme Kettricken ou Caudron.

A l'intérieur des Six-Duchés, le prince Royal, s'est proclamé roi. Installé dans les terres, occupé à un commerce douteux, il laisse les côtes aux assauts des Pirates Rouges que seule Dame Patience tente de repousser. Burrich a pris Molly sous sa protection.
Mais Vérité, parti à la recherche des Anciens pour sauver le Royaume est-il vraiment mort ? Fitz n'en croit rien. Ressuscité des morts grâce à la magie du Vif et aux talents de Umbre, il part à la recherche de son roi disparu. Acompagné de Oeil-de-Nuit, son loup, de Kettricken, la femme de Vérité, de Astérie, la ménestrelle, du Fou et de Caudron, il va vivre de nombreuses aventures aux confins des territoires connus avant de visiter les villes des Anciens, marcher sur la Route d'Art, faire vivre un dragon sauveur, permettre à Vérité de laisser une descendance afin que le Royaume retrouve sa sérénité.

Cette histoire fantastique est vraiment bien construite, car les personnages au quotidien ont des caractères très humains, ressentant angoisses, peurs, joies tandis que leurs magies (Art ou Vif) n'ont pas vocation à faire d'eux des êtres surnaturels. Pas de magie à la Harry Potter, l'écorce elfique n'a rien d'une potion magique.

Je vous encourage à découvrir cette épopée, parue en livre de poche et que l'on trouve aussi dans les bibliothèques (au rayon des livres fantastiques).

Bonne lecture en attendant la suite (et oui, on pourrait croire que c'est fini, mais il y a encore sept volumes !)