L'activité de maman m'a bien occupée tout le mois de juillet : le temps n'étant pas de la partie pour réaliser le programme prévu par Petite Fille (aller jouer au parc et monter en haut de la Tour Eiffel et aussi aller au manège? au parc du Musée du Louvre et aussi ... et aussi ...), nous nous sommes rabattues sur des activités d'intérieur prenantes.

Dans la série "maman apprend que les couleurs se mélangent", nous avons réalisé des perles en fimo pour faire un collier... couleur euh eueueuh ... violet marron ... mais avec des paillettes, l'honneur est sauf ...

Dans la série "maman apprend qu'il faut coudre l'ourlet avec un fil de coton, c'est mieux que le polyester", nous avons teint en jaune tournesol (z'imaginez la couleur "pétante") un tissu de coton couleur crème (mais la couture est restée beige) trouvé au marché Saint Pierre dans l'idée de refaire la housse du canapé (note pour septembre : ne plus acheter les tissus en promo, ils rétrécissent au lavage) (mais pourquoi cette toile à beurre s'est transformée en un tissu fripé et sans tenue, idéal pour faire un paréo de 3 mètres par 2 ?)

Dans la série "on va faire de la pâtisserie", j'ai acheté des colorants et de l'arôme coquelicot chez Detou, mais quand j'ai vu le pouvoir colorant du rouge sur mes doigts de fée, j'ai préféré ranger la poudre de perlinpinpin dans le haut du placard, de peur du désastre intersidéral qui pourrait s'ensuivre si Petite fille avait l'idée de "voir ce que c'est".

SNV30405

J'ai aussi acheté tout ça, mais à part les cranberries et le chocolat orange, nous n'avons encore rien goûté !

Dans la série "le vacances approchent", la maison a subi un coup de balai, de rangement et de déblayage comme jamais. Enfin, j'ai trouvé la solution pour que le bureau ne soit pas au milieu du chemin (note pour septembre : adorer passer du temps dans le coin-bureau pour bloguer tous les messages inachevés de l'été).

Dans la série "maman n'a rien mis sur son blog depuis presque un mois" (j'ai même pas honte), je vous laisse ce mois d'août avec quelques recettes, à commencer par la délicieuse recette du guacamole aux artichauts, réalisé pour le pique-nique géant du 5 août sous la houlette gourmande de Dorian (clic! c'est là que ça se passe!) (résumé et photo dans les heures à venir, enfin, pas les miennes car l'appareil photo est déjà dans les bagages).

Merci pour ce pique-nique unique, les pieds dans l'herbe et les papilles au septième ciel. J'ai adoré papoter avec Philo, Doria, Myrtille, goûter le vin de muscat de Claude, l'omelette roulée au saumon et le taboulé au vinaigre de tomates de lectrices pas blogueuses (allez, les filles, faut vous y mettre, c'est simple ! Si j'y arrive, vous réussirez !), faire la connaissance de Marie-Laure, appris que le nouveau kkvkvkv était lancé par-là, goûté pleins de desserts incroyables et devoir dire "non merci" après 2 heures de dégustation non-stop, croisé Bulle et devoir repartir (trop tôt) pour finir les valises.

J'ai adoré que vous adoriez mon guacamole d'artichauts. Je garde la recette pour l'an prochain...
Il faut :
8 fonds d'artichauts cuits
1 citron jaune
1 gousse d'ail
2 cuillers à soupe de coriandre
1 cuiller à soupe de poudre magique pour guacamole (j'avoue sous la contrainte !) mais que l'on peut remplacer par : piment, cumin, paprika, gingembre en poudre.
1 tomate

Le secret de la réussite : préparer ce guacamole la veille pour que les goûts aient le temps de se développer et se mélanger.

Dans un blender (;-) Dorian !), coupez les fonds d'artichauts en 6, la gousse d'ail en 8. Ajoutez le jus de citron et mixez par à-coups.
Ajoutez le coriandre, les épices, le sel et moulinez encore un coup.
Coupez la tomate en tous petits morceaux. Gardez le jus et les pépins et incorporez-la aux artichauts à la fourchette. Réservez dans un récipient fermé jusqu'à l'heure de la dégustation.
J'aime beaucoup manger ce guacamole avec du pain à la semoule, le pain plat sans levain que l'on trouve dans les épiceries arabes, par exemple.

Bon appétit et excellent mois d'août à tous !