Si vous aimez les énigmes sur fond historique, alors vous allez aimer ceci.

Imaginez-vous en Europe, tout au début du XVI° siècle, entre l'obscurantisme du Moyen-Âge et l'ouverture d'esprit de la Renaissance.

Quand on découvre une scène de crime abominable dans l'Eglise de Bois-le-Duc, on imagine sans peine l'oeuvre du Malin. Mais d'autres crimes viennent réveiller la superstition des populations et l'Europe menace de s'enflammer.

Alors on enquête, les uns discrètement, les autres à visage découvert.
Les forces sont en place et les intrigues politiques bouillonnent : Louis XII, le Roi de France a fait de Bayard, "le chevalier sans peur et sans reproche" son homme de main, le Saint Empire Romain germanique connaît déjà les frémissements d'un Luther réformateur, le tout jeune roi d'Angleterre, le sulfureux Henri VIII, cherche à se faire respecter des vieilles puissances européennes après avoir forcé la main du Pape pour annuler le précent mariage de sa femme, le Pape Jules II vient d'excommunier Venise, et celà lui en coûte car il cherche aussi à isoler la France par le biais de la "Sainte Ligue" ... Bref, les espions de tout poil ont du travail !

On parcourt l'Europe au rythme des meurtres, des vols, des enlèvements qui affaiblissent les uns et renforcent les autres. On passe de la chapelle Sixtine, dont le plafond vient d'être peint par Michel-Ange, à l'atelier de Jéröme Bosch, dont les peintures sont plus inspirées de l'enfer que du Paradis, on visite l'atelier de dissection de Léonard de Vinci, le chantier de la construction de la basilique Saint-Pierre de Rome, les demeures de riches bourgeois, Venise, touchée par la peste, Bois-Le-Duc à deux doigts de l'insurrection, tout comme Paris.

Cette intrigue mélange fiction et réalité, comme tout bon roman, mais permet ausside comprendre que cette période est un tournant politique, religieux, social, culturel en Europe.

Alors, bonne lecture !!!