C'est un vieux roi las que je souhaitais rencontrer depuis longtemps. Ce livre a reçu le Prix Goncourt des Lycéens en 2002.

Tout semblait prévu pour ce vieux héros africain qui a connu la guerre et les conquêtes. Il a le pouvoir, la richesse, le respect. Mais un imprévu de taille le fait chanceler et il meurt. Sa disparition ne résoud cependant pas le problème. Alors ses enfants vont essayer de faire face, chacun avec leurs moyens, le courage étant le point commun entre tous, mais ils ne vont pas l'utiliser de la même façon. Heureusement, la mémoire de Tsonga est finalement honorée.

Dès les premières pages, j'ai été surprise par l'écriture : il y a un rythme, Comme en musique, les phrases sont rythmées, comme un montage "refrain - couplet" sans que pour autant il n'y ait de répétition. Les descriptions sont très belles, le vocabulaire riche. Les récits des batailles m'ont fait penser au livre de Jean Giono "Le Grand Troupeau".

Ce livre a été pour moi une vraie reflexion sur les liens familiaux, la force de l'engagement, les traditions ... Un parcours initiatique pour essayer de trouver sa voie, chacun, en tenant compte du poids du passé et de la force de sa propre destinée.